Marvel Dandin: Qui doute encore du retour de la dictature en Haïti ?

Par Tout Haïti, publié le 18 octobre 2020 

Tout Haiti reprend pour l'édification de son audience un texte de Marvel Dandin Directeur de Radio Kiskeya qui a évolué en Haiti durant la période de la dictature des Duvalier et qui est bien placé pour partager son opinion sur le retour de la dictature avec Jovenel Moise avec le support des Etats-Unis et de L'ONU. 

Qui doute encore du retour de la dictature en Haïti ? 

Ceux qui ne sont pas au courant de l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval ? Ces hypocrites qui feignent de n’avoir pas entendu parler de l’exécution de l’étudiant Grégory St-Hilaire ? Ces traitres qui prétendent n’avoir pas appris l’assassinat du journaliste Néhémie Joseph de Mirebalais ? Ceux qui prétendent ne pas savoir que des groupes armés investissent régulièrement les quartiers populaires et y sèment la terreur quand ils veulent ? 

Ces cyniques qui soutiennent n’avoir pas entendu parler de bébés tués d’une balle à la tête, de fillettes et de femmes violées, d’hommes et de femmes criblés de balles, décapités, charcutés, brulés vifs ou morts.Ceux qui ne sont pas au courant des mandats décernés contre des leaders syndicaux, contre des entrepreneurs, des militants politiques, des ex-ministres, pour les contraindre au maquis ou à l’exil ? 

Ceux qui ne savent pas que des manifestants anti-gouvernementaux sont abattus, que la police s’oppose à toute forme d’expression pacifique, que des militants et des dirigeants politiques sont jetés en prison. 

Qui doute encore du retour de la dictature en Haïti ? 

Ceux qui osent encore ignorer que Jovenel Moise est le seul, après Dieu, qui dirige Haïti. Ceux qui font semblant d’ignorer qu’il a formé une armée à sa convenance, un CEP de kokorat stipendiés et une magie financière dont il est seul à détenir le secret et grâce à laquelle il a « momentanément » administré un « so kabrit » au dollar. 

Qui doute encore du retour de la dictature en Haïti ? Ceux qui tirent encore profit de la situation et qui ne voient pas pourquoi cela devrait être autrement. Ceux que le « train » de Jovenel n’a pas encore heurtés. Ceux qui n’ont pas encore été victimes des « accidents programmés » promis par Jovenel. 

Qui ne doute pas du tout du rétablissement de la dictature en Haïti ? Ceux des ambassades et des gouvernements étrangers qui croient que la démocratie n’est pas faite pour des « petits nègres » et encore moins pour des haïtiens « bouda chire ». Ceux de la communauté internationale qui s’accommodent des régimes corrompus et répressifs. 

Alors, malheureusement, ceux des organisations, des partis politiques (dits de l’opposition) et de la société civile qui croient encore en leur "petit destin personnel", font aussi partie du cercle immonde des partisans du rétablissement de la dictature. Ils y contribuent activement. 

Le grand peuple défavorisé est aux abois. Que faire ? 

Marvel Dandin, 12 octobre 2020