Que concocte Fritz A. Jean ?

Écrit par Thomas Peralte, Haïti Liberté, édition du 10 au 16 août 2022 

Juste après la rencontre du Président élu de l’accord de Montana, Fritz A. Jean, avec le Premier ministre de facto Ariel Henry, une rencontre que les proches de la Primature disent qu’elle avait été initiée par des gens au service de l’ancien Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) Fritz Jean. Or, ce dernier lui-même dans une entrevue au quotidien Le Nouvelliste a déclaré le contraire « que la rencontre ait eu lieu dans son bureau le jeudi 4 août et que l’initiative venait du Premier ministre. » 

Qui croire alors entre deux charlatans qui ne font que tourner en dérision la nation. L’un est aux commandes et l’autre en réserve pour prendre les rênes du pouvoir de façon à continuer les mêmes procédés mesquins. 

Est-ce dans cette optique que le 10 août prochain, le président de l’Accord de Montana va recevoir à Sainte Suzanne, sa commune natale trois personnalités politiques de portée hautement insignifiante, sans aucune valeur historique qui ont fait leur preuve dans la descente aux enfers du pays. Ils ont grandement contribué par leur cynisme au palais Législatif en tant que résident de l’Assemblée Nationale. 

Il s’agissait de l’honorable président du reste du Sénat, Joseph Lambert et les anciens honorables sénateurs Dr Kelly C. Bastien et Youri Latortue. 

Sont aussi invités à prendre part à cette réunion sur la crise politique, l’ancien sénateur Jean Baptiste Bien-Aimé et d’autres groupuscules pour concocter sans doute un quelconque projet. On ignore encore, si l’ancien sénateur du Nord, Moise JeanCharles sera parmi les convives de cette ren-contre. 

Par ailleurs, signalons dans la même veine que le Chargé d’affaires a.ï américain EricWilliam Stromayer s’est entretenu le lundi 8 août avec le sénateur du Sud Est Joseph Lambert sur la situation sécuritaire du pays, et la nécessité pour les protagonistes de la crise de dialoguer. Sont-ce les enseignements du Chargé d’Affaires américain que Lambert en tant que leur homme est chargé d’aller partager avec les autres dans le fief de Fritz Alphonse Jean au Cap-Haitien ? 

Nous ne serons étonnés de quoi ce soit de la part de ces politiciens sans colonne vertébrale. Il n’est que d’attendre...…peut-être qu’un jour à force de plier l’échine ils seront incapables de se relever pour retrouver la stature droite, fière de tout être humain digne. 

Un vrai zoo de pantins manipulés par Madame La Lime et l’ambassade cinquante-étoilée.